Trafic d’huile alimentaire : la Police judiciaire tire la sonnette d’alarme

Huile de friture

La direction nationale de la police judiciaire (ex-DCPJ), par l’intermédiaire de son service de renseignement et d’analyse de la criminalité organisée (Sirasco), s’alerte du trafic de biodéchets par les groupes criminels. Depuis plusieurs années déjà, la criminalité organisée a investi le champ de l’environnement où la réglementation parfois floue ou méconnue des opérateurs économiques lui permet « d’investir » et de faire fortune, l’exemple de l’arnaque à la taxe carbone générant près de 2 milliards d’euros au profit de ses auteurs étant le plus connu.

Lire la suite sur Factuel

Catégorie : Alimentation

Sur le même thème

Sur le même thème

Nutri-Score : stop aux fake news

Nutri-Score : stop aux fake news

Nous entendons régulièrement dans les médias des arguments contre le logo nutritionnel Nutri-Score qui peuvent paraître pertinents à première vue. Ainsi, les consommateurs se questionnent de plus en plus sur la fiabilité du logo. Ces arguments, qui sont portés par les...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This