L’Europe suspend 400 médicaments génériques pour « études erronées »

EMA Agence Européenne du Médicament

Tous mouillés. Viatris, Sandoz, Biogaran, Teva, Arrow… tous les génériqueurs présents en France ont des médicaments dans le collimateur de la Commission européenne. Partout en Europe, elle a ordonné de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de près de 400 génériques vendus parfois depuis des années. Le reproche : avoir obtenu leur autorisation de commercialisation sur la foi d’une évaluation faite par une société indienne, Synapse Labs, qui a fourni des « études erronées », selon les termes de l’agence européenne du médicament (EMA), alertée par l’Espagne.

Lire la suite sur Allo Docteurs
Sur le même thème Médicaments : « j’ai été témoin d’un vrai complot ! »

Catégorie : Santé | Union européenne

Sur le même thème

Sur le même thème

Pin It on Pinterest

Share This